Outils pour utilisateurs

Outils du site


comment_se_fabrique_l_information:presentation

Présentation de l'atelier

L'enjeu principal de cet atelier est de sensibiliser les participant·e·s à l'idée que l'information est élaborée selon des intérêts de classe et au fonctionnement contemporain de la presse et de ses différents modèles économiques. Nous proposerons les outils pour les décortiquer, des alternatives aux médias dominants, et imaginerons à quoi pourrait ressembler un journal qui nous concerne autrement. Cet atelier est conçu pour 12~18 participant·e·s reparti·e·s en groupes de 3 personnes pour une durée de 2h45 ~ 3h. Les temps indiqués entre parenthèses pour chaque partie sont informatifs : ils permettent de mener l'atelier dans la durée prévue, mais n'ont bien sûr rien d'obligatoire.

Matériel nécessaire

  • Un exemplaire d'un ou deux journaux du jour ou de la veille pour chaque participant·e, ainsi qu'un stock d'autres journaux pour les intervenant·e·s leur permettant d'illustrer certaines idées (par exemple des journaux alternatifs locaux).
  • Un espace équipé d'un vidéo-projecteur
  • Des chaises que l'on puisse déplacer
  • Des feuilles et des stylos
  • De quoi prendre des notes visibles par tou·te·s (tableau blanc, paperboard…)
  • Du thé et des biscuits

Déroulement de l'atelier

Introduction (5 mn)

  • Brève introduction pour présenter Moteurs de recherche et les intervenant·e·s.
  • Présentation des objectifs de l'atelier, de son histoire, du rôle de la presse et des journalistes (information comme bien commun, débat démocratique…), en insistant sur notre volonté de donner des outils critiques pour comprendre les médias.
  • Explication aux participant·e·s que nous leur demanderons de faire une lecture qu'elles/ils ne font jamais du journal.
  • Présentation des journaux choisis, et de leur propriétaires respectifs :
    • 20 minutes appartient à un conglomérat norvégien du secteur des médias (Schibsted) et de la société qui édite Ouest France (le groupe SIPA/Ouest-France). Ils sont également propriétaires de nombreux sites et journaux, comme leboncoin.fr, caradisiac.com, ou lacentrale.fr, qui proposent eux aussi des services financés par la publicité.
    • Direct Matin appartient au groupe Bolloré, un conglomérat d'activités diverses, qui possède notamment le groupe Havas de Jacques Séguéla, premier groupe publicitaire de France.
    • Metronews, appartient au groupe TF1, dont l'actionnaire majoritaire est l'entreprise Bouygues. Il n'est plus distribué en version papier depuis juillet 2015.

Discussion rapide sur les pratiques des participant·e·s (10 mn)

Quels médias ? Quelle fréquence ? Quel rapport à l'information ? Qu'attendent-ils de l'atelier ? (permet d'entamer la discussion et d'adapter la suite aux participant·e·s)

Présentation du déroulement de l'atelier (10 mn)

Dans un premier temps laisser quelques minutes aux participant·e·s pour feuilleter très vite les journaux (comme dans le métro). Puis, présentation du déroulement de l'atelier, des thèmes et de la grille de lecture, en indiquant le temps dédié à chaque partie (20 minutes pour la lecture et l'analyse, 5 minutes pour la mise en forme pour restitution), puis 5~10 minutes par groupe pour la restitution. Penser à signaler régulièrement le temps restant pour la partie en cours.

Constitution des groupes / répartition des thèmes

En fonction des participant·e·s : soit constitution des groupes par affinités et répartition des thèmes, soit constitution des groupes en fonction des envies de thème de chacun (par exemple en divisant l'espace pour regrouper les participant·e·s en fonction du thème sur lequel ils/elles préfèrent travailler).

Liste des thèmes proposés :

  • La publicité et ses différentes formes (signalement explicite, déguisée, publireportage, sous prétexte d'actualité… voir par exemple la rubrique technologique)
  • Les pages « dont vous êtes le héros » (horoscope, mots croisés…)
  • Les images (placement, sources, sous-titres, statistiques, choix… Par exemple à propos des représentation des hommes, des femmes, des enfants, des victimes, des dominants, des couleurs de peau, des jeunes, des vieux…)
  • Les articles « santé et bien-être »
  • Les articles sur l'actualité internationale
  • Les articles sur les faits-divers
  • La une
  • Les sources d'information et expert·e·s interrogé·e·s
  • Les articles « high tech » et les liens avec le « numérique » en général
La grille de lecture

Chaque groupe tentera à partir de son échantillon de journaux de remplir cette grille de lecture en fonction de son thème, et de décrire les sensations provoquées par ses constatations :

  • 0° Comment est présenté le contenu en question ? Où est-il situé dans le journal ?
  • 1° Peut-on savoir qui produit le message ? Si oui, qui est-ce ? Quel est son point de vue ? Quels sont ses rôles et intérêts ?
  • 2° À qui le message est-il destiné ? À qui est-il utile ?
  • 3° Qu'est-ce qu'on retirerait ? Qu'est-ce qu'on ajouterait ?

Travail en groupe (25 mn)

À partir de la grille, chaque groupe parcourra son échantillon de journaux et tentera de répondre aux questions avec des exemples précis. Pendant ce temps, les intervenant·e·s proposeront aux groupes de les aiguiller et de les aider à affiner leurs réponses aux questions, puis de préparer rapidement la restitution. Avec les questions 1 et 2, on tentera de comprendre la fabrication des contenus et d'en faire la critique, puis avec la dernière, on tentera de comprendre comment l'agenda médiatique peut être en décalage par rapport à notre vécu quotidien et à nos intérêts (économiques, sociaux, culturels). Avec la dernière question, on imaginera ensuite le journal gratuit (ou non) qui nous correspondrait le mieux.

Pendant ce temps, les intervenant·e·s mettront l'accent sur qui sont les producteurs de l'information (agences internationales, grands groupes de presse ou industriels, publicitaires…).

Avec la troisième question les intervenant·e·s aideront les participant·e·s à imaginer quel type d'informations est plus pertinente pour leur quotidien et pour leur vision du monde (par exemple la qualité de l'air dans la ville, les informations des transports, les espaces de débats politiques, etc).

En cas de blocage d'un groupe, par exemple si le thème ne se prête pas au journal du jour ou qu'aucune idée ne naît des échanges entre participant·e·s, la solution pourra être de fusionner le groupe bloqué à un autre.

Restitution (x * 5~10 = 45 mn)

Prise de parole par chacun des groupes (5~10 minutes), à partir d'exemples tirés des journaux, si possible affichés à l'aide du vidéo-projecteur et brièvement résumé. À ce moment, les intervenant·e·s ou les participant·e·s notent sur un support visible (le tableau, des papiers à coller…) par tou·te·s les idées de chaque groupe pour chaque question de la grille, afin de tenter ensuite de faire des liens et des regroupements et de dresser un portrait général.

Les intervenant·e·s peuvent assurer la conduite de la restitution afin que chaque groupe soit entendu avant la discussion générale et pour approfondir les analyses des participant·e·s afin de mieux cadrer et donner forme à leurs interventions. Plus le nombre de participant·e·s est important, plus une maîtrise du temps stricte est nécessaire.

Si jamais le nombre de participant·e·s est trop important pour ce fonctionnement, la méthode de facilitation des échanges et de la participation « world coffee » peut constituer une bonne alternative à la restitution et à la discussion générale.

Courte pause

Discussion générale (60 mn)

À partir des résultats des restitutions et des idées notées, puis sur le journal que nous aimerions en nous appuyant sur les réponses à la question 3.

Conclusion en mettant l'accent sur l'intérêt qu'il y a à comprendre comment se fabrique l'information et surtout à s'informer en sachant qui la produit.

Tour de table final (10 mn)

Enfin, dernier tour de table sur le déroulement de l'atelier, les remarques diverses, les points à amélioration ou à approfondir. Remercier les participant·e·s et leur proposer de laisser des commentaires anonymement et de visiter ce wiki pour retrouver des analyses et propositions, ou même de travailler avec nous.

Temps

  • Présentation de l'atelier (5 mn)
  • Discussion rapide sur les pratiques des participant·e·s (10 mn)
  • Constitution des groupes et choix du thème (10 mn)
  • Travail en groupe (25 mn)
  • Restitution (6 * 5~10 = 45 mn)
  • Discussion générale (60 mn)
  • Tour de table final (10 mn)

⇒ total : 2h45

Comprendre c'est déjà agir !

comment_se_fabrique_l_information/presentation.txt · Dernière modification: 2017/10/02 17:38 (modification externe)